Frais de port offerts en France avec le code FDPCKDO dès 45€ de panier

Votre poitrine pendant et après la grossesse : quels changements?

Comme l'une de nos missions est d'épargner votre poitrine des griffures et autres pincements grâce à nos colliers de maternage qui viennent vous aider en allaitement et en portage à détourner l'attention des petites mains de vos bébés , on s'est dit qu'il serait peut être aussi utile de faire appel à des spécialistes de l'entretien de votre jolie poitrine dans le cadre d'une grossesse et jusqu'a la fin de l'aillaitement.  Pour cela nous avons fait appel à Daylily Paris afin de vous faire profiter de leur expertise dans les cosmétiques naturels grossesse et adaptées pour l'allaitement.Nous leur laissons donc la parole!

 

Il n’y a pas que votre nombril qui se transforme lorsque vous êtes enceinte ! Votre poitrine se métamorphose elle aussi afin de se préparer à l’arrivée de bébé, notamment pour la mise en place de l’allaitement.

Pour vous éviter des surprises, on vous dit tout sur les changements que subissent vos seins pendant la grossesse jusqu’à la fin de l’allaitement, et comment bien s’y préparer…

 

Avec la grossesse, une sensibilité accrue

C’est LE signe avant-coureur d’une grossesse. Votre poitrine est tendue, elle vous gêne, vous démange voire vous fait mal. Et c’est tout à fait normal ! Causée par la production soudaine d’hormones de grossesse et l’activité des canaux galactophores dans les glandes mammaires, cette sensibilité peut même jusqu’à vous faire détester les frottements de vos vêtements.

Ces douleurs devraient s’atténuer après le 1er trimestre. En attendant, quelques petites astuces peuvent vous aider à les soulager :

  • Pensez à adopter des soutiens-gorges adaptés à la grossesse, sans armatures et préférablement en matières naturelles. Ils maintiendront vos seins en constante évolution sans les comprimer, et dissiperont la tension ressentie.
  • Buvez des infusions à base de camomille, aux propriétés anti-inflammatoires reconnues. En plus d’atténuer la douleur, cela vous pousse à boire plus d’eau et ainsi atteindre un seuil d’hydratation optimal, à savoir minimum 2 litres d’eau par jour.
  • Avant de sortir de la douche, passez un jet d’eau froide sur votre poitrine pendant quelques secondes, afin de stimuler la circulation sanguine et de réduire instantanément la sensation d’inflammation.

 Plus de volume !

Vos seins travaillent et font de la place pour le lait maternel. Résultat : ils grossissent à vue d’œil ! Pour certaines d’entre vous, ils vont doubler de taille, pour d’autres, cette augmentation sera moindre. Pas de panique – la taille de vos seins n’aura aucune incidence sur votre habilité à produire assez de lait pour nourrir bébé. Pour toutes celles qui ont toujours rêvé d’avoir un décolleté plus avantageux, c’est l’occasion d’en profiter!

En plus de l’augmentation générale de la taille de vos seins, vous remarquerez sans doute que vos auréoles et vos mamelons prendront une teinte plus foncée, et laisseront apparaître des petites bosses, appelées tubercules de Montgomery. Du colostrum, dit « premier lait », de couleur jaune aux incroyables vertus, peut s’écouler à partir du 3ème semestre jusqu’à l’apparition du lait blanc dans les premiers jours suivant la naissance de bébé. Afin de ne pas être gênée, vous pouvez placer des coussinets d’allaitement à l’intérieur de votre soutien-gorge, vous pouvez aussi opter pour l’option coussinets lavables, plus écologiques.

La peau fine du buste, fragilisée par la croissance soudaine de votre poitrine, se trouve également sujette aux vergetures, causées par les hormones de grossesse. Pensez à bien appliquer des soins hydratants sur vos seins dès le début de votre grossesse afin de booster l’élasticité de votre peau et mettre toutes les chances de votre côté pour prévenir ces petites stries violacées. Le Lait Fondant de Daylily Paris, en Rituel Matin, vous apportera toute l’hydratation dont votre peau a besoin, en plus de prévenir les vergetures et d’apaiser démangeaisons et tiraillements. L’Huile Sensorielle, en Rituel Soir, la nourrira en profondeur durant la nuit. Ces deux soins complémentaires, à utiliser dès le 1er mois de grossesse, contiennent un actif anti-vergetures à l’efficacité prouvée, la dermochlorella.

 

Après l’accouchement

Lorsque bébé vient de naître, vos seins reçoivent le signal du début de l’allaitement grâce à la chute des hormones placentaires : c’est la montée de lait. Il afflue dans les canaux galactophores et peut provoquer un engorgement très douloureux si votre bébé n’est pas assez mis au sein ou si les positions ne sont pas bien optimisées. C’est pourquoi il est fortement recommandé de vous faire accompagner par un professionnel formé à l’allaitement surtout si vous ressentez des douleurs. L’allaitement ne doit pas être synonyme de douleur et si c’est le cas, il faudra donc rechercher ce qui pourrait en être l’origine (tels qu’une mauvaise position du bébé pendant l’allaitement, des tétées pas assez actives, un problème de succion de votre bébé, etc.)

Beaucoup de jeunes mamans qui ont décidé de ne pas allaiter ont une impression de relâchement dans les semaines suivant la naissance de leur enfant. Cela est notamment dû à la prise et à la perte de poids, ainsi qu’aux glandes mammaires qui se sont atrophiées. De manière générale, on remarque que les seins « s’espacent » en conséquence de l’élargissement de la cage thoracique pendant la gestation. Encore une fois, rien de plus normal : votre poitrine a enfin atteint sa maturité ! Il s’agit du stade final du développement des seins, qui restent encore adolescents jusqu’à ce que vous portiez un enfant. Dès lors que vous êtes enceinte, vos seins continuent leur maturation pendant la grossesse. Celle-ci prendra fin  quelques jours après l’accouchement avec la montée de lait.

Pour prévenir ce relâchement, il est recommandé de privilégier une prise de poids modérée pendant la grossesse et de se laisser le temps de perdre du poids après la grossesse sans opter pour un régime alimentaire drastique afin d’éviter « l’effet yoyo ». Surtout si vous choisissez d’allaiter, il faudra alors remettre à plus tard toute décision de régime … Vous pouvez également effectuer des exercices qui muscleront vos pectoraux et galberont votre buste.

Le Baume Onctueux de Daylily Paris a été spécialement créé pour pallier ces petits désagréments post-grossesse, à savoir le relâchement de la peau, les vergetures et la cellulite. Compatible avec l’allaitement, ce soin hypoallergénique à appliquer deux fois par jour raffermira votre poitrine et estompera la couleur et la taille d’éventuelles vergetures récentes. Veillez à bien nettoyer le mamelon avant la tétée.

Petit tip ; il est également compatible pendant la grossesse pour prévenir ce relâchement de la peau ;)

 L’impact de l’allaitement

Certaines femmes ne souhaitent pas allaiter leur enfant pensant que celui-ci pourrait avoir un impact négatif sur l’apparence de leur poitrine. Toutefois, il faut savoir que c’est principalement la grossesse et les changements hormonaux associés qui affectent la fermeté et l’uniformité des seins. Dans une moindre mesure, l’allaitement peut également y contribuer, notamment à cause de la façon dont bébé est sevré : plus le sevrage se fait de manière progressive et plus votre poitrine vous remerciera.

Les mamelons, dont la forme évolue légèrement pour pouvoir nourrir bébé de façon optimale, se résorbent dans les mois suivant le sevrage. Au fil du temps, vous regagnerez en masse graisseuse, et le volume de vos seins redeviendra similaire à celui que vous aviez avant votre grossesse. Mais ce n’est pas non plus une science exacte, certaines femmes ne retrouveront jamais le même volume, il faut aussi prendre en compte que nous vieillissons et que la perte d’élasticité et de fermeté provient également des fibres de collagène qui se font plus rares au fil des années.

Une étude parue dans une revue américaine en 2008 a identifié les facteurs de risque du relâchement de la poitrine et cite parmi eux : l’âge avancé, un grand nombre de grossesses, une augmentation de l’IMC et des antécédents de fumeuse. L’allaitement même prolongé n’a pas été identifié comme facteur de risque.

Pour résumer, ce n’est pas vraiment la décision d’allaiter ou non qui impactera le plus les changements de votre poitrine car celle-ci évolue dès lors que vous êtes enceinte. Il est primordial de porter un regard bienveillant et de ré-apprivoiser ce nouveau corps qui a accueilli et tendrement couvé votre petit bout de chou pendant neuf longs mois.

 

L'équipe de Daylily

 

https://daylilyparis.com/fr/content/29-a-propos

 

Découvrez votre collier favoris pour protéger votre poitrine des griffures  

allaitement griffures grossesse Info pratiques Infos utiles Interview Maman Partenaire poitrine Santé

← Article précédent Article suivant →