Travailler la motricité avec bébé et prévenir du syndrome de la tête plate (ou plagiocéphalie)

Couchez votre bébé sur le côté... Ah non, couchez-le plutôt sur le ventre… Et puis finalement non, couchez-le impérativement sur le dos... 

 

Nos grands-parents, parents et maintenant nous, avons entendus à peu près tout et son contraire au sujet de la position dans laquelle installer son bébé ! 

Malgré tout aujourd’hui, kinésithérapeutes, pédiatres et autres professionnels de santé, s’entendent pour dire qu’il est préférable que l’enfant dorme sur le dos ( avec une nette baisse de 70% des morts subites du nourrisson en 30 ans). Oui mais voilà, depuis, certaines conséquences sont aussi reconnues, comme celle du syndrome de la tête plate ou plagiocéphalie.

Pour prévenir cela, nous avons demandé à Mireia Sebe, kinésithérapeute à Paris 9ème, de nous donner quelques exercices à réaliser avec le collier MintyWendy au moment des soins ou des jeux avec bébé.

 

collier-allaitement-minty-wendy

La plagiocéphalie en quelques mots

Mireia nous rappelle quelques informations concernant le syndrome de la tête plate. 

“Entre 0 et 6 mois le crâne du bébé n’est pas consolidé au niveau des os. Tous les os sont posés et les sutures vont commencer à se fermer seulement à partir de 6 mois, et jusqu’à ses 2-3 ans environ. Le crâne peut donc se déformer facilement au début.


Un bébé qui a tendance à toujours se mettre du même côté, peut se retrouver avec une plagiocéphalie : le crâne sera plus plat du côté où il est régulièrement posé. Si l'aplatissement apparaît sur tout l’arrière de la tête, on parle de brachycéphalie.


Il faut donc toujours veiller à ce que le bébé soit mobile et qu’il puisse tourner la tête des deux côtés.
Pour cela il faut éviter de garder les enfants toujours dans la même position, et qu’ils restent trop longtemps dans des objets de puériculture qui les contiennent tels que le maxi cosy, le transat etc….”


Exercices et astuces à l’aide de nos colliers pour prévenir la plagiocéphalie (ou éviter qu’elle ne s’accentue)


Exercice 1

 

À partir de 4 mois : l’aider à attraper des objets.
Au moment du change, balancez le collier MintyWendy que vous portez devant votre enfant. Il va naturellement ramener ses mains devant lui, dans son axe, pour l’attraper, puis relever ses pieds. Nous allons alors chercher à provoquer un enroulement du bassin, et à ce qu’il rapproche ses 2 pieds de ses 2 mains. Aidez-le à se balancer d’avant en arrière.
Vous pouvez ensuite déplacer le collier sur le côté afin qu’il vienne le chercher avec son bras opposé.
Cela permet un enroulement cette fois latéral, et un appui différent de celui habituel, sur le dos.

Exercice 2 

À partir de 6 mois : lui faire relever la tête lorsqu’il est sur le ventre.
Sur une surface plane comme un tapis d’éveil, votre bébé se met en appui au niveau de ses avant-bras lorsqu’il est sur le ventre. Positionnez alors votre collier devant lui afin qu’il lève la tête pour le suivre des yeux. Vous pouvez aussi le mettre sur le côté, de manière à ce qu’il soulève sa poitrine et qu’il cherche à le regarder et à l’attraper.
Il est possible de réaliser cet exercice dès 3 mois, il lèvera la tête mais ne sera pas en mesure de dégager ses bras pour tenter de l’agripper.

Exercice 3 

 

À partir de 3 mois : travailler l’enroulement du corps
Placez votre collier autour du pied de votre bébé et aidez-le à le ramener vers lui afin qu’il aille attraper le collier avec sa main opposée. Si vous le positionnez sur les 2 pieds, il ira le chercher avec ses 2 mains devant lui et soulèvera sa tête pour s’enrouler. On travaille ainsi sa mobilité et on décoince l’arrière de sa nuque et de sa tête.

Exercice 4

 

À partir de 5-6 mois : stimuler le retournement
Votre bébé est allongé sur le dos et vous positionnez le collier sur le côté. Il va alors essayer de l’attraper avec sa main opposée. Soit il reste bloqué là car il ne se retourne pas encore, mais cela l’incite à décoller sa tête. Soit vous l’aidez en poussant son bassin pour qu’il se retourne sur le ventre. Vous pouvez ensuite mettre en pratique les exercices précédents pour lui faire relever la tête. 

 

 

 

 .

bébé Bien-être Conseils développement bébé Motricité préhension de bébé

← Article précédent Article suivant →