Post-partum mon amour....ou pas.

Et si on parlait un peu de ce moment privilégié et précieux pendant lequel vous apprenez à vous connaître avec votre nouveau-né ? Oui sauf qu’en réalité ça ne se passe pas toujours comme ça ! Le mot post-partum en effraie plus d’une, et pour cause, les chamboulements sont nombreux. Mais en étant bien informée, on accueille le post-partum avec plus de facilité.

 

Le post-partum qu’est-ce que c’est ?

Reprenons depuis le début ! Le post-partum c’est cette période qui commence à la naissance de votre enfant et qui dure environ 6 semaines, jusqu’à votre retour de couches. (bon, certains diront qu’au fond le post-partum cela dure quelques années…!) C’est une phase de changement pendant laquelle vous allez devoir vous adapter à la transformation de votre vie de couple, à vos émotions décuplées, à votre corps transformé et à l’essentiel, votre nouveau rôle de maman.

Quels sont les changements ressentis lors du post-partum ?

Tout d’abord, votre corps va vivre de nombreuses étapes physiologiques afin de se remettre de la grossesse: pertes de sang, contractions de votre utérus qui retrouve sa taille normale, douleurs au niveau du périnée, mais aussi fatigue de l’épreuve physique que vous venez de vivre, transpiration due aux hormones…voilà un bref aperçu des réjouissances ! Passons maintenant aux effets psychologiques... Les bouleversements hormonaux ne sont pas anodins après l’accouchement. Tout d’abord cette sensation de ne plus être habitée peut être assez perturbante. Les sautes d’humeur liées aux chutes d'hormones et le baby-blues que vous ressentez vont de pair… Et puis inévitablement la fatigue et le stress que l’arrivée d’un nourrisson dans votre vie provoque.

ATTENTION ALERTE! Vous n’êtes pas non plus à l’abri d’adorer cette période, méfiez-vous, ça peut être un moment magique, et dans ce cas là, il faudra simplement avoir de la compassion pour vos copines qui n’auraient pas eu cette chance.

 

Comment bien vivre son post-partum ?

Accepter ce que notre corps nous fait vivre et se dire qu’il est nécessaire d’en passer par là n’est pas complètement suffisant, on vous l’accorde. Alors on prend soin de soi et on ne s’oublie pas.

 

MintyWendy Kimono

 

Cela peut passer par des petites touches pour se retrouver, tout en restant à l’aise. On enfile un joli kimono qui répond à notre besoin de confort et féminité (tout en cachant le bout de fesses, le bidon et le bras pour leur laisser le temps dont ils ont besoin), et qui nous permet d’allaiter facilement, mais aussi par un joli collier aussi esthétique que divertissant pour notre bébé… Mais assez parlé de nous !

Bien vivre cette période c’est surtout revoir ses priorités, déléguer les tâches ménagères et dormir en même temps que votre bébé en journée (je sais, cette phrase rend folle, mais pour une fois qu’on vous dit que vous êtes la priorité et que même un “temps calme” peut faire la différence !). À tête reposée, tout vous semblera moins insurmontable.

C’est également demander de l’aide, à son partenaire, son entourage, une doula si vous le pouvez, ou une sage femme (pour rappel 5 consultations sont remboursées intégralement par la sécurité sociale !)

Le post-partum est-il forcément un mauvais moment à passer ? Quand on lit tout cela, on se dit que cette période va être un cauchemar à vivre ! Évidemment vous n’avez pas besoin de nous pour savoir que la quantité d’amour et de bonheur que vous allez ressentir face à cette petite personne compensera largement les désagréments ressentis…

Profitez de ces longues semaines pour découvrir et profiter de votre nouveau-né en douceur. Attention quand même à vous écouter et à vous confier si vous sentez que vous perdez pied, c’est absolument normal de passer par des phases un peu plus difficiles après l’accouchement.

← Article précédent